La première multiplication des pains

Mc 6, 34-44
janvier 4, 2022

En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut pris de pitié pour eux parce qu’ils étaient comme des brebis qui n’ont pas de berger, et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses.

Puis, comme il était déjà tard, ses disciples s’approchèrent de lui pour lui dire : « L’endroit est désert et il est déjà tard. Renvoie-les : qu’ils aillent dans les hameaux et les villages des environs s’acheter de quoi manger. »

Mais il leur répondit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Ils lui disent : « Nous faut-il aller acheter pour deux cents pièces d’argent de pains et leur donner à manger ? »

Il leur dit : « Combien avez-vous de pains ? Allez voir ! » Ayant vérifié, ils disent : « Cinq, et deux poissons. »

Et il leur commanda d’installer tout le monde par groupes sur l’herbe verte. Ils s’étendirent par rangées de cent et de cinquante.

Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et levant son regard vers le ciel, il prononça la bénédiction, rompit les pains et il les donnait aux disciples pour qu’ils les offrent aux gens. Il partagea aussi les deux poissons entre tous.

Ils mangèrent tous et furent rassasiés. Et l’on emporta les morceaux, qui remplissaient douze paniers, et aussi ce qui restait des poissons.

Ceux qui avaient mangé les pains étaient cinq mille hommes.

Commentaire

Il s’agit du seul miracle qui soit dans les quatre évangiles ; Marc en fait raconte deux miracles presque identiques : celui-ci est le premier, l’autre est en chapitre 8 et il est plus centré sur l’eucharistie.

Nous sortons du récit du fameux banquet d’Hérode Antipas, celui où Salomé dansa et se fit apporter la tête de Jean-Baptiste. Et nous entrons maintenant dans un tout autre style de banquet, qui met en valeur la différence de style entre les deux personnages. Il faut savoir que la multiplication des pains est une reprise d’un miracle raconté dans le livre des Rois, qui met en scène le prophète Elisée et qui a lui aussi quelques pains d’orge. Mais on retrouve aussi Moise à la tête de son peuple, la manne donnée par Dieu dans le désert, la figure du bon berger…on a déjà écrit des milliers de pages sur cet épisode, nous n’allons pas en rajouter une de plus.

Ce qui compte est ce que Marc a voulu nous transmettre de la personnalité de Jésus, qui est vraiment différente de ce qu’on serait en droit d’attendre d’un Dieu traditionnel.

Jésus fait preuve de compassion. On le verra de nombreuses fois dans nos lectures, Jésus fait toujours preuve de compassion. Et Jésus n’est pas un Dieu sur un nuage, il se préoccupe des nécessités basiques des personnes : il veut nourrir ceux qui ont faim, il fait asseoir dans l’herbe les gens fatigués, il organise un repas de fraternité (bien différent du banquet d’Hérode). Et Jésus ne bote pas en touche : aux disciples qui

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.