L’amour de la belle-mère

Mc 1, 29-39
janvier 11, 2023

Juste en sortant de la synagogue, ils allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André. Or la belle-mère de Simon était couchée, elle avait de la fièvre ; aussitôt on parle d’elle à Jésus.

Il s’approcha et la fit lever en lui prenant la main : la fièvre la quitta et elle se mit à les servir. Le soir venu, après le coucher du soleil, on se mit à lui amener tous les malades et les démoniaques.

La ville entière était rassemblée à la porte. Il guérit de nombreux malades souffrant de maux de toutes sortes et il chassa de nombreux démons ; et il ne laissait pas parler les démons, parce que ceux-ci le connaissaient.

Au matin, à la nuit noire, Jésus se leva, sortit et s’en alla dans un lieu désert ; là, il priait.

Simon se mit à sa recherche, ainsi que ses compagnons, et ils le trouvèrent. Ils lui disent : « Tout le monde te cherche. » Et il leur dit : « Allons ailleurs, dans les bourgs voisins, pour que j’y proclame aussi l’Evangile : car c’est pour cela que je suis sorti. »

Et il alla par toute la Galilée ; il prêchait dans leurs synagogues et chassait les démons.

Commentaire

Voici qu’est définie la mission de Jésus : Guérir les malades, faire sortir les démons et annoncer l’évangile. Luc dira la même chose (Lc 4), mais pour lui les possédés font partie des malades ; dans le traitement de la belle-mère de Pierre, le Jésus de Luc parle à la fièvre comme à un démon.

Jésus est un thaumaturge, il n’est pas médecin ni magicien, il tient son pouvoir de Dieu, et quand il guérit, il fait la volonté de son Père. Dans L’ancien testament, Élie et Elisée sont des thaumaturges ; Pierre et Paul le seront aussi. Tout comme les Rois de France guérissaient les écrouelles (l’adénopathie cervicale tuberculeuse chronique) ; on disait au 18ème « Le Roi te touche, Dieu te guérit ». Les rois d’Angleterre traitaient l’épilepsie, ceux d’Espagne les possédés, ceux de Hongrie la jaunisse et ceux de Bourgogne la peste.

On remarquera que pendant le Sabbat, Jésus ne fait que guérir la belle-mère, un geste privé. Il attendra la fin de la journée, après le coucher du soleil, cad après le Sabbat, pour élargir ses bienfaits au peuple. On se souvient que même un médecin ne peut travailler un jour de Sabbat.

Et le thaumaturge pria et prêcha.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.