Lave-toi les mains pour passer à table

Mc 7, 1-13
février 8, 2022

Les Pharisiens et quelques scribes venus de Jérusalem se rassemblent auprès de Jésus. Ils voient que certains de ses disciples prennent leurs repas avec des mains impures, c’est-à-dire sans les avoir lavées.

En effet, les Pharisiens, comme tous les Juifs, ne mangent pas sans s’être lavé soigneusement les mains, par attachement à la tradition des anciens ; en revenant du marché, ils ne mangent pas sans avoir fait des ablutions ; et il y a beaucoup d’autres pratiques traditionnelles auxquelles ils sont attachés : lavages rituels des coupes, des cruches et des plats.

Les Pharisiens et les scribes demandent donc à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne se conduisent-ils pas conformément à la tradition des anciens, mais prennent-ils leur repas avec des mains impures ? »

Il leur dit : « Esaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites, car il est écrit : Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi ; c’est en vain qu’ils me rendent un culte car les doctrines qu’ils enseignent ne sont que préceptes d’hommes. Vous laissez de côté le commandement de Dieu et vous vous attachez à la tradition des hommes. »

Il leur disait : « Vous repoussez bel et bien le commandement de Dieu pour garder votre tradition. Car Moïse a dit : “Honore ton père et ta mère”, et encore : “Celui qui insulte père ou mère, qu’il soit puni de mort.”

Mais vous, vous dites : “Si quelqu’un dit à son père ou à sa mère : le secours que tu devais recevoir de moi est qorbân, c’est-à-dire offrande sacrée…” vous lui permettez de ne plus rien faire pour son père ou pour sa mère : vous annulez ainsi la parole de Dieu par la tradition que vous transmettez. Et vous faites beaucoup de choses du même genre. »

Commentaire

Et nous voici repartis pour une nouvelle controverse avec les juifs, comme celles que nous avions connues au chapitre 2. On a l’impression que Marc s’adresse à des chrétiens d’origine païenne puisqu’il ressent le besoin d’expliquer les rites de purification juifs. Attention, il ne s’agit pas de règles d’hygiène ! Dans l’AT, ce qui rend impur c’est de toucher des cadavres ou du sang, d’avoir la lèpre et des règles, de consommer des animaux impurs…cela n’a rien à voir avec les mains propres.

Jésus nous avait habitués à répondre à une question par une autre question, ou à éviter le conflit. Aujourd’hui, il passe à l’attaque. Le devoir d’honorer ses parents est partout dans l’Ancien Testament (Exode, Deutéronome, Lévitique…). Le qorbân est ce qu’on appellerait aujourd’hui une niche fiscale : plutôt que de donner de l’argent aux nécessiteux, le juif peut choisir d’apporter la même somme au Temple.

Un bon rappel sur les commandements de Dieu et ce qu’en ont fait les hommes…

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.