L’eucharistie

Mc 14, 12-16, 22-26
juin 2, 2024

Le premier jour des pains sans levain, où l’on immolait la Pâque, ses disciples lui disent : « Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour que tu manges la Pâque ? »

Et il envoie deux de ses disciples et leur dit : « Allez à la ville ; un homme viendra à votre rencontre, portant une cruche d’eau. Suivez-le et, là où il entrera, dites au propriétaire : “Le Maître dit : Où est ma salle, où je vais manger la Pâque avec mes disciples ? ”Et lui vous montrera la pièce du haut, vaste, garnie, toute prête ; c’est là que vous ferez les préparatifs pour nous. »

Les disciples partirent et allèrent à la ville. Ils trouvèrent tout comme il leur avait dit et ils préparèrent la Pâque.

Pendant le repas, il prit du pain et, après avoir prononcé la bénédiction, il le rompit, le leur donna et dit : « Prenez, ceci est mon corps. » Puis il prit une coupe et, après avoir rendu grâce, il la leur donna et ils en burent tous. Et il leur dit : « Ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude. En vérité, je vous le déclare, jamais plus je ne boirai du fruit de la vigne jusqu’au jour où je le boirai, nouveau, dans le Royaume de Dieu. »

Après avoir chanté les psaumes, ils sortirent pour aller au mont des Oliviers.

Commentaire

Nous avons aujourd’hui la lecture de l’institution de l’eucharistie, qui sera reprise par Luc et par Matthieu. Le récit est basé sur le rituel du repas de la Pâque juive, le seder, au cours duquel on mange l’agneau pascal. La bénédiction et la rupture du pain est le rite de démarrage d’un repas juif et il est fait par le plus ancien à table. La bénédiction du sang correspond à la coupe levée plusieurs fois au cours du repas. On chante les psaumes 115-118 en ce jour particulier.

La tournure littéraire de l’envoi des deux disciples copie l’envoi pour la préparation de l’arrivée triomphale au chapitre 11, avec la recherche de l’ânon. Il sera facile de trouver la personne en question car ce sont les femmes qui sont chargées du service de l’eau : un homme qui porte une cruche n’est vraiment pas courant.

Pour comprendre ce texte, il nous faut relire l’Exode : 24.6 « Moïse prit la moitié du sang et la mit dans les coupes ; avec le reste du sang, il aspergea l'autel. Il prit le livre de l'alliance et en fit lecture au peuple. Celui-ci dit : « Tout ce que le SEIGNEUR a dit, nous le mettrons en pratique, nous l'entendrons. » Moïse prit le sang, en aspergea le peuple et dit : « Voici le sang de l'alliance que le SEIGNEUR a conclue avec vous, sur la base de toutes ces paroles. »

On se souvient que Jean ne présente pas cette institution de l’eucharistie dans son évangile.

Si on en reste à une lecture symbolique, on comprend que Jésus anticipe son arrestation et sa passion et qu’il profite de ce dernier repas pour instituer un rite qui soit une manière pour sa future Église de faire mémoire de sa vie et de sa passion. Jésus devient nourriture spirituelle (son enseignement) et devient vie (la résurrection ouvre les portes d’une vie éternelle ou en plénitude auprès de Dieu comme le dit Jean). L’Église va aller plus loin avec le concept de la transsubstantiation, un mot bien compliqué pour exprimer le fait que lors de la communion, c’est effectivement le corps de Jésus qui se trouve dans l’hostie. Le dogme de cette transsubstantiation est devenue proclamé par le concile de Trente en 1545-1563. Les protestants ne le partage pas.

Moi pour être tout-à-fait honnête, je n’y comprend rien et je préfère m’en tenir au symbole. Mais la liturgie n’est pas mon fort, je vous laisse libre de mener vos propres recherches.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.