Se laver les mains pour passer à table

Mc 7, 1-13
février 7, 2023

Les Pharisiens et quelques scribes venus de Jérusalem se rassemblent auprès de Jésus.

Ils voient que certains de ses disciples prennent leurs repas avec des mains impures, c’est-à-dire sans les avoir lavées. En effet, les Pharisiens, comme tous les Juifs, ne mangent pas sans s’être lavé soigneusement les mains, par attachement à la tradition des anciens ; en revenant du marché, ils ne mangent pas sans avoir fait des ablutions ; et il y a beaucoup d’autres pratiques traditionnelles auxquelles ils sont attachés : lavages rituels des coupes, des cruches et des plats.

Les Pharisiens et les scribes demandent donc à Jésus : « Pourquoi tes disciples ne se conduisent-ils pas conformément à la tradition des anciens, mais prennent-ils leur repas avec des mains impures ? »

Il leur dit : « Esaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites, car il est écrit : Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi ; c’est en vain qu’ils me rendent un culte car les doctrines qu’ils enseignent ne sont que préceptes d’hommes. Vous laissez de côté le commandement de Dieu et vous vous attachez à la tradition des hommes. »

Il leur disait : « Vous repoussez bel et bien le commandement de Dieu pour garder votre tradition. Car Moïse a dit : “Honore ton père et ta mère”, et encore : “Celui qui insulte père ou mère, qu’il soit puni de mort.”

Mais vous, vous dites : “Si quelqu’un dit à son père ou à sa mère : le secours que tu devais recevoir de moi est qorbân, c’est-à-dire offrande sacrée…” vous lui permettez de ne plus rien faire pour son père ou pour sa mère : vous annulez ainsi la parole de Dieu par la tradition que vous transmettez. Et vous faites beaucoup de choses du même genre. »

Commentaire

Nous voici au début des fameuses controverses avec les juifs, une passe d’armes assez fournie dans les évangiles sur quelques discussions entre pharisiens et Jésus. Il nous faut garder en tête que Matthieu va exagérer un peu ces controverses, mais qu’elles ont bien eu lieu car la plupart sont reprises dans les 3 évangiles. Ce qui n’est pas certain, c’est que le ton soit aussi vigoureux que les évangélistes le laissent entendre.

On se souvient que Jésus vient des rangs des pharisiens, et comme tel, il apprécie les commentaires sur la Loi. Nous allons voir qu’il ne met presque jamais la loi en cause, mais bien plutôt son application. Ce qui est en cause sera plus l’interprétation rabbinique de la Torah, que la Torah elle-même.

Ce qui est en cause dans ce paragraphe est une généralisation abusive de certaines exceptions de la loi, ce qui est un fait courant chez les juifs (comme chez tous les contribuables) depuis longtemps. L’idée serait que la pratique des offrandes non-animales permettrait de faire un peu n’importe quoi : en payant, on peut se nettoyer de toutes fautes. On va retrouver une critique de ces déviations chez Samuel, Isaïe, Jérémie, Osée, Michée…

La Loi est bien celle-là :

Exode 20.12 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur la terre que te donne le SEIGNEUR, ton Dieu.

Exode 21.17 Et qui insulte son père ou sa mère sera mis à mort.

Lévitique 20.9 Ainsi : Quand un homme insulte son père ou sa mère, il sera mis à mort ; il a insulté père et mère, son sang retombe sur lui.

Quant au fondement de la loi, il lui arrive de passer à l’as…

Esaïe 29.13 Le Seigneur dit : Ce peuple ne s'approche de moi qu'en paroles, ses lèvres seules me rendent gloire, mais son cœur est loin de moi.

Il faut dire que ces offrandes non-animales étaient gardées par les prêtres pour l’entretien du temple, ou pour toute charge nécessaire à la vie du culte, bref, vous avez compris. On remarquera que Jésus ne répond pas à la question, ni ne justifie le comportement des disciples.

Il y a une anecdote amusante d’un rabbin, d’un Imam et d’un curé qui comparent leur méthodes pour répartir l’argent de la quête entre leur poche et celle de l’église. Le rabbin dit : moi je jette l’argent en l’air ; ce que Dieu veut, il le garde ». Par charité, je ne dirai rien des deux autres…

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.