Arrière Satan, déjà

Mt 4, 1-11
février 26, 2023

Alors Jésus fut conduit par l’Esprit au désert, pour être tenté par le diable.

Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il finit par avoir faim. Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Mais il répliqua : « Il est écrit : Ce n’est pas seulement de pain que l’homme vivra, mais de toute parole sortant de la bouche de Dieu. »

Alors le diable l’emmène dans la Ville Sainte, le place sur le faîte du temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas, car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges et ils te porteront sur leurs mains pour t’éviter de heurter du pied quelque pierre. » Jésus lui dit : « Il est aussi écrit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »

Le diable l’emmène encore sur une très haute montagne ; il lui montre tous les royaumes du monde avec leur gloire et lui dit : « Tout cela je te le donnerai, si tu te prosternes et m’adores. »

Alors Jésus lui dit : « Retire-toi, Satan ! Car il est écrit : Le Seigneur ton Dieu tu adoreras et c’est à lui seul que tu rendras un culte. »  Alors le diable le laisse, et voici que des anges s’approchèrent, et ils le servaient.

Commentaire

Les tentations au désert. Matthieu nous laisse entendre que c’est le choix de Dieu (par son esprit) de conduire Jésus au désert pour qu’il y soit tenté par le diable. Marc ne dira presque rien de ce passage au désert, quant à Luc, il fera une version assez proche en intervertissant les deux dernières tentations. A quoi peut bien servir ce passage imaginaire dans lequel se mélangent la désert, la montagne et Jérusalem ? A montrer qui est Jésus, tout simplement.

Il s’agit de vérifier la parole de Dieu qui est descendue du ciel « celui-ci est mon fils ». Alors voilà que Matthieu nous met en scène une joute à coups de versets de la Bible (plutôt dans se version grecque d’ailleurs) entre Satan et Jésus ; ce dernier résiste bien entendu, ce qui va prouver sa soumission à son Père ; la filiation et la soumission vont de pair dans le monde juif.

A l’époque des évangiles, il existe une vision assez dualiste du monde, avec le bien et le mal dirigés par Dieu et Satan. On verra que le peuple a parfois du mal à distinguer les deux : on se souvient que l’on soupçonnera Jésus d’être habité par Belzébul pour faire sortir les démons.

Il s’agit d’un passage crée sur mesure pour les amis juifs de Matthieu : on nage dans les repères et dans les citations de l’Ancien Testament (et pas que les 40 jours). Il s’agit d’ailleurs de bien leur montrer qu’à la fin, ce sont les anges du Seigneur qui vont nourrir le pauvre Jésus affamé, une fois de plus, Dieu nourrit son peuple.

Comme souvent, la lecture de texte en 2023 n’est pas très facile, on a facilement tendance à vouloir lui donner une signification morale entre le bien et le mal : ce texte en est dépourvu à l’origine, il ne sert qu’à renforcer l’identification de Jésus comme Fils de Dieu. Rien de moins, mais rien de plus non plus.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.