Des démons, des brebis et des moissons

Mt 9, 32-38
juillet 5, 2022

Comme ils sortaient, voici qu’on lui amena un possédé muet. Le démon chassé, le muet se mit à parler. Et les foules s’émerveillèrent et dirent : « Jamais rien de tel ne s’est vu en Israël ! »

Mais les Pharisiens disaient : « C’est par le chef des démons qu’il chasse les démons. »

Jésus parcourait toutes les villes et les villages, il y enseignait dans leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité.

Voyant les foules, il fut pris de pitié pour elles, parce qu’elles étaient harassées et prostrées comme des brebis qui n’ont pas de berger.

Alors il dit à ses disciples : « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ; priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. 

Commentaire

Ce petit paragraphe est un galop d’essai qui sera repris de façon plus détaillée au chapitre 12, 22-24. L’efficacité du guérisseur Jésus agace les Pharisiens, non par son résultat, mais parce qu’elle paraît liée à la proclamation de la Bonne Nouvelle qu’il fait en parallèle, un prêche qui va avec une critique du milieu des juifs pratiquants.

S’il n’était que guérisseur, après tout, félicitations. Mais qu’il soit un bon guérisseur qui en plus se proclame Fils de Dieu, c’est ennuyeux car le public pourrait croire que c’est à cause de cette divinité proclamée qu’il obtient d’aussi bons résultats. Aucun guérisseur juif pharisien ne sait aussi bien soigner que ce juif chrétien ! Matthieu nous le dit bien : non seulement il enseigne comme il est capable de tout soigner.

Les allusions sur le peuple, le troupeau et son berger ne sont là que pour nous expliquer le lien entre Jésus et Dieu. Cette histoire de troupeau sans berger, on la trouve dans tout l’ancien testament : Nombres 27,17 ; 1 Rois 22,17 ; Ezéchiel 34,23 ; Zacharie 13,7. Au cas où on aurait mis de côté la divinité de l’œuvre de Jésus…

Le dernier paragraphe semble nous parler de conversion et de recrutement de disciples. En fait la moisson en termes bibliques a plus à voir avec le jugement dernier, il semble donc que Jésus voit dans le rôle des disciples un travail de sélection, de repérage…un travail commun de Jésus et de ses disciples, ce qui laisserait entendre que le jugement est déjà maintenant…

Tout ceci est encore un peu confus

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.