Eviter le conflit à tout prix

Mt 5, 20-26
mars 11, 2022

Car je vous le dis : si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, non, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux.

« Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre ; celui qui commettra un meurtre en répondra au tribunal. Et moi, je vous le dis : quiconque se met en colère contre son frère en répondra au tribunal ; celui qui dira à son frère : “Imbécile” sera justiciable du Sanhédrin ; celui qui dira : “Fou” sera passible de la géhenne de feu.

Quand donc tu vas présenter ton offrande à l’autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; viens alors présenter ton offrande.

Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire, tant que tu es encore en chemin avec lui, de peur que cet adversaire ne te livre au juge, le juge au gendarme, et que tu ne sois jeté en prison.

En vérité, je te le déclare : tu n’en sortiras pas tant que tu n’auras pas payé jusqu’au dernier centime.

Commentaire

Et nous voici revenus au Notre-Père : comme nous pardonnons aux autres…

Ici Matthieu, qui parle à des juifs pour qui la Loi est importante et qui se rend compte que s’il développe un peu trop l’idée que la Loi fait partie du passé, il va y avoir un peu grabuge au sein de sa communauté, Matthieu donc insiste sur l’importance de la Loi et sur le poids de la condamnation.

Le conseil de Jésus est de dire : tout faire pour éviter le tribunal, évitons le conflit. Et pour cela, appliquons la loi de l’amour, sachons fermer les yeux, mettons de côté notre amour-propre, bref tendons l’autre joue si besoin. A toutes les lois de Moïse (Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome) qui sont faites pour maintenir une bonne cohabitation, ajoutons celle de l’amour qui évite d’avoir à recourir au juge.

Se réconcilier n’est pas forcément oublier. Se réconcilier est revenir à une relation ouverte (qui peut être fraîche, certes, mais qui va être pacifiée) et qui nous évite d’aller demander à un tiers ou à un juge de nous départager. Eviter le ressentiment et la rancune, monter de la magnanimité et de la compréhension, accepter des excuses, savoir en donner aussi. Une réconciliation qui se fait par la prière : prier pour nos ennemis (après tout Jésus n’est pas mort que pour des gens sympathiques), prier pour que Dieu nous aide à cicatriser nos cœurs.

Comme les autres religions, le christianisme propose la croyance en Dieu, la justice et la charité. La loi de l’amour, elle, est en plus.

Et j’en conviens, pas toujours facile à appliquer. Mais c’est quand même la seule manière de désamorcer les conflits et de casser le cercle vicieux du ressentiment, de la grogne et de la colère.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.