Il ne suffit pas de dire Seigneur, Seigneur

Mt 7, 21-29
juin 23, 2022

« Il ne suffit pas de me dire : “Seigneur, Seigneur ! ” pour entrer dans le Royaume des cieux ; il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux.

Beaucoup me diront en ce jour-là : “Seigneur, Seigneur ! n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé ? en ton nom que nous avons chassé les démons ? en ton nom que nous avons fait de nombreux miracles ? ”

Alors je leur déclarerai : “Je ne vous ai jamais connus ; écartez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité ! ”

« Ainsi tout homme qui entend les paroles que je viens de dire et les met en pratique peut être comparé à un homme avisé qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé ; ils se sont précipités contre cette maison et elle ne s’est pas écroulée, car ses fondations étaient sur le roc.

Et tout homme qui entend les paroles que je viens de dire et ne les met pas en pratique peut être comparé à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé ; ils sont venus battre cette maison, elle s’est écroulée, et grande fut sa ruine. »

Or, quand Jésus eut achevé ces instructions, les foules restèrent frappées de son enseignement ; car il les enseignait en homme qui a autorité et non pas comme leurs scribes

Commentaire

Quand je vous disais hier qu’un vrai prophète se devait d’être éthiquement bon !

Mais là en revanche, nous sommes bien dans la foi et les œuvres. Mais nous ne sommes plus dans le sens « c’est au fruit qu’on reconnaît l’arbre », un adage qui serait peut-être un peu trop rapide pour tirer des conclusions, nous sommes bien dans l’autre sens « un bon arbre doit faire de bons fruits ». Le message est très direct : Jésus nous dit qu’il n’a pas besoin de bons arbres incapables de faire de bons fruits…

Bref, croire en Dieu, propager la bonne nouvelle, tout cela ne sert à rien si ce n’est pas complété par de bonnes œuvres. Un bel arbre qui serait stérile ne servirait à rien pour le maître du verger.

Et il convient aux hommes de bâtir leur vie sur ce couple foi et œuvres, c’est ce qui lui donnera de la solidité. On comprend que ce passage soit un des grands textes de la liturgie du mariage.

Quant au dernier paragraphe, il s’agit d’un petit coup de pied au derrière des pharisiens et des scribes, surtout de ces derniers. Pour Jésus, la connaissance parfaite des textes est un exercice vain s’il n’est pas accompagné d’actes.

On a beaucoup reproché aux chrétiens d’être très efficaces pour fréquenter les églises et pratiquer le rite, et puis tout oublier dès la porte franchie…Hum un petit coup de pied à moi aussi ?

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.