Je ne suis pas venu abroger la loi

Mt 5, 17-19
mars 23, 2022

« N’allez pas croire que je sois venu abroger la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abroger, mais accomplir.

Car, en vérité je vous le déclare, avant que ne passent le ciel et la terre, pas un i, pas un point sur l’i ne passera de la loi, que tout ne soit arrivé.

Dès lors celui qui transgressera un seul de ces plus petits commandements et enseignera aux hommes à faire de même sera déclaré le plus petit dans le Royaume des cieux ; au contraire, celui qui les mettra en pratique et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le Royaume des cieux.

Commentaire

Nous avons déjà abordé la question de la communauté de Matthieu, avec des anciens juifs un peu désorientés par l’abandon des règles juives et un Matthieu qui sent bien que sans règles, sa communauté est vouée à la disparition, soit par anarchie, soit par un retour à la foi juive d’avant.

La raison de ce petit passage est de rappeler l’importance du respect de la Loi, la spécificité chrétienne étant dans la manière de l’interpréter. Le discours est pour le moins assez ambigu. Rien ne sera changé à la Loi : d’accord, Jésus ne vient pas réécrire la Loi. Celui qui enfreint la Loi sera petit dans le Royaume : d’accord, la morale reste sauve. Celui qui mettra en pratique et enseignera sera grand dans le royaume : encore d’accord, puisque le but de la communauté est de proclamer l’évangile, il est bien de récompenser les efforts.

Mais de quelle Loi parle-t-on ? Car entre les lois des textes bibliques et celles des textes religieux comme le Talmud, ça commence à faire beaucoup de règles et d’interdits. Comme moi vous pensez peut-être aux 10 commandements de Moïse. Revoyons-les ensemble :

Tu ne prieras pas d’autre Dieu que moi / Tu ne feras pas d’idole/ Tu n’invoqueras pas le nom de Dieu pour le mal/ Tu respecteras le Sabbat/ Honore ton père et ta mère/ tu ne tueras pas/ tu ne commettras d’adultère/ Tu ne voleras pas/tu ne feras pas de faux-témoignages/ Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain…

Bien sûr, pas de problème. Mais nous avons vu tant de controverses sur presque tous ces commandements, en tout cas quant au Sabbat, à l’adultère (répudiation), …Si on y ajoute une critique presque systématique de toutes les règles alimentaires, des habitudes du culte, du jeûne et des ablutions, on se dit que parfois Jésus joue sur les mots, en tout cas sur leur sens

Moi je comprends assez bien que les judéo-chrétiens soient complètement paumés, et je ne suis pas certain que ce genre de réflexion de la part de Matthieu leur soit très utile.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.