La brebis perdue

Mt 18,12-14
décembre 7, 2021

Quel est votre avis ? Si un homme a cent brebis et que l’une d’entre elles vienne à s’égarer, ne va-t-il pas laisser les quatre-vingt-dix-neuf autres dans la montagne pour aller à la recherche de celle qui s’est égarée ?

Et s’il parvient à la retrouver, en vérité je vous le déclare, il en a plus de joie que des quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées.

Ainsi votre Père qui est aux cieux ne veut qu’aucun de ces petits ne se perde.

Commentaire

Nous sommes en plein discours sur l’Eglise, quand Jésus explique comment doit fonctionner la communauté des chrétiens. Dans les lignes précédentes, il vient de se fâcher tout rouge contre ceux qui s’éloignent du groupe en faisant des bêtises ou en s’attaquant aux plus faibles, aux petits. Car pour Jésus le bon berger est celui qui plante les 99 brebis du troupeau (en les mettant en lieu sûr cela va de soi) pour partir chercher celle qui manque.

On verra dans d’autres passages que la logique de Jésus, donc celle de Dieu racontée par Jésus, n’est pas forcément celle que nous adoptons tous aujourd’hui. On préfère se conformer à la loi de la majorité, du consensus, on est prêt à en perdre quelques-uns sur la route, des vieux en cas d’épidémie, des migrants sur un bateau…c’est le prix à payer pour maximiser le bien-être des plus nombreux.

Et Jésus nous dit clairement : NON, la vie d’une brebis vaut la vie des 99 autres. A nous de les mettre en sécurité le temps d’aller chercher celle qui manque, pour avoir la joie de fêter son retour tous ensemble (ça nous rappelle le fils prodigue).

Protéger les plus faibles fait partie de notre responsabilité collective. Voilà un message qui peut déranger un peu de nos jours, et que l’on peut appliquer sans croire en la nature divine de Jésus d’ailleurs.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.