La fille et la femme

Mt 9, 18-26
juillet 10, 2023

Comme il leur parlait ainsi, voici qu’un notable s’approcha et, prosterné, il lui disait : « Ma fille est morte à l’instant ; mais viens lui imposer la main, et elle vivra. » S’étant levé, Jésus le suivait avec ses disciples.

Or une femme, souffrant d’hémorragie depuis douze ans, s’approcha par-derrière et toucha la frange de son vêtement. Elle se disait : « Si j’arrive seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. » Mais Jésus, se retournant et la voyant, dit : « Confiance, ma fille ! Ta foi t’a sauvée. » Et la femme fut sauvée dès cette heure-là.

A son arrivée à la maison du notable, voyant les joueurs de flûte et l’agitation de la foule, Jésus dit : « Retirez-vous : elle n’est pas morte, la fillette, elle dort. » Et ils se moquaient de lui.

Quand on eut mis la foule dehors, il entra, prit la main de l’enfant et la fillette se réveilla. La nouvelle s’en répandit dans toute cette région.

Commentaire

Nous trouvons ce passage beaucoup plus détaillé chez Marc et chez Luc ; une fois de plus, Matthieu coupe les détails et se montre de plus succincts. Il n’y a cette fois-ci aucune critique du monde juif, mais la simple description de guérisons rapides et efficaces.

La guérison de l’hémorroïsse est enchâssée au milieu de celle de la fille de Jaïre (dans les autres évangiles, le notable s’appelle Jaïre et il est chef de la synagogue). Cette guérison de la fillette ressemble d’assez près à celle du serviteur du centurion de Capharnaüm, si ce n’est que comme le notable est juif, Jésus peut aller dans sa maison. On remarquera que la fillette se réveilla alors que chez les autres évangélistes elle se lèvera. Matthieu veut montrer que la mort n’est pas cet irréparable absolu dont les hommes s’effraient.

Concernant la femme malade, il faut relire le lévitique pour comprendre le problème de l’époque :  15.25 « Quand une femme est atteinte d'un écoulement de sang pendant plusieurs jours en dehors de sa période d'indisposition ou que l'écoulement se prolonge au-delà de son temps d'indisposition, son impureté dure aussi longtemps que dure l'écoulement ; elle est impure, tout comme pendant ses jours d'indisposition. Tant que dure cet écoulement, tout lit où elle se couche est comme le lit de son temps d'indisposition ; et tout objet où elle s'assied est impur comme il est impur lors de son indisposition. Quiconque les touche se rend impur ; il doit laver ses vêtements, se laver à l'eau, et il est impur jusqu'au soir ».  On comprend mieux maintenant pourquoi la vie de cette femme était insupportable. On peut toutefois considérer que la foi de cette femme s’intègre facilement dans la catégorie de la magie populaire, mais pourquoi pas après tout.

Cette formule « ta foi t’a sauvée » peut se comprendre de 3 façons :

  • C’est vraiment ta foi qui t’a guéri directement, elle a des capacités médicales
  • C’est à cause de ta foi que tu es venue me trouver et c’est donc à cause d’elle que j’ai pu te rencontrer et te soigner
  • C’est ta foi qui m’intéresse et que j’admire, et elle m’a donné envie de te soigner.

Nous avons donc le choix entre 3 modes opératoires ; dans le cas de déplacer les montagnes, c’est plus compliqué…Cette phrase est devenue une des expressions de base des premières communautés chrétiennes et on la retrouve fréquemment.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
2930     
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.