La poupée qui dit non

Mt 5, 17-37
février 12, 2023

N’allez pas croire que je sois venu abroger la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abroger, mais accomplir. Car, en vérité je vous le déclare, avant que ne passent le ciel et la terre, pas un i, pas un point sur l’i ne passera de la loi, que tout ne soit arrivé.

Dès lors celui qui transgressera un seul de ces plus petits commandements et enseignera aux hommes à faire de même sera déclaré le plus petit dans le Royaume des cieux ; au contraire, celui qui les mettra en pratique et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le Royaume des cieux.

Car je vous le dis : si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, non, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux.

Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre ; celui qui commettra un meurtre en répondra au tribunal. Et moi, je vous le dis : quiconque se met en colère contre son frère en répondra au tribunal ; celui qui dira à son frère : “Imbécile” sera justiciable du Sanhédrin ; celui qui dira : “Fou” sera passible de la géhenne de feu.

Quand donc tu vas présenter ton offrande à l’autel, si là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande, devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; viens alors présenter ton offrande.

Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire, tant que tu es encore en chemin avec lui, de peur que cet adversaire ne te livre au juge, le juge au gendarme, et que tu ne sois jeté en prison. En vérité, je te le déclare : tu n’en sortiras pas tant que tu n’auras pas payé jusqu’au dernier centime.

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Et moi, je vous dis : quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà, dans son cœur, commis l’adultère avec elle. Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi : car il est préférable pour toi que périsse un seul de tes membres et que ton corps tout entier ne soit pas jeté dans la géhenne. Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi : car il est préférable pour toi que périsse un seul de tes membres et que ton corps tout entier ne s’en aille pas dans la géhenne.

D’autre part il a été dit : Si quelqu’un répudie sa femme, qu’il lui remette un certificat de répudiation. Et moi, je vous dis : quiconque répudie sa femme — sauf en cas d’union illégale — la pousse à l’adultère ; et si quelqu’un épouse une répudiée, il est adultère.

Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne te parjureras pas, mais tu t’acquitteras envers le Seigneur de tes serments. Et moi, je vous dis de ne pas jurer du tout : ni par le ciel car c’est le trône de Dieu, ni par la terre car c’est l’escabeau de ses pieds, ni par Jérusalem car c’est la Ville du grand Roi. Ne jure pas non plus par ta tête, car tu ne peux en rendre un seul cheveu blanc ou noir.

Quand vous parlez, dites “Oui” ou “Non” : tout le reste vient du Malin.

Commentaire

Un texte un peu long certes, mais qui est un joyau de l’évangile qui définit particulièrement bien ce que Jésus est venu nous dire : il y a la loi certes, jugée par les tribunaux, et qu’il convient de respecter. Et il y a l’esprit du coupable, cad les sentiments qui habitent celui qui se rend coupable. Si tu ne veux pas devenir coupable, alors il faut que tu rejettes de ton cœur tous les sentiments qui te poussent à devenir coupable. Être juif est se préoccuper de la Loi, et Jésus ne va jamais mettre en cause l’obéissance à la Loi (enfin par sur les points fondamentaux du décalogue). Être chrétien est savoir gérer son cœur de façon à éviter de désobéir à la loi, c’est être capable d’anticiper la faute.

La démonstration est magistrale, la méthode éprouvée ; pour les 4 sujets principaux que sont le meurtre, l’adultère, la répudiation et le serment, Jésus va tout d’abord chercher l’énoncé de la Loi correspondante, puis il va s’attacher au sentiment sous-jacent de la faute : la colère pour le meurtre, la convoitise pour l’adultère, le vice pour la répudiation et la vérité du langage pour le serment.

Si tu ne veux pas courir le risque de devenir un meurtrier, chasse la colère de ton esprit et court te réconcilier avec ton frère avant même d’aller prier Dieu. On se souvient que la loi de Yom Kippour prévoit que les juifs aillent demander pardon à leurs frères avant de demander pardon à Dieu.

Si tu ne veux pas courir le risque de piquer la femme de ton frère, alors évite de la regarder d’un peu trop près et chasse les idées de luxure qui habitent ton esprit. Et cette question est très liée à la répudiation, car répudier sa femme sans motif sérieux (qui sont l’impudicité de l’épouse, une exception développée par Matthieu pour ne pas se mettre tous les juifs à dos), est la pousser en fait à chercher un nouveau compagnon, et donc à développer une attitude aguicheuse à laquelle un homme aura du mal à résister. Bref le vice est l’ennemi du couple.

Et si enfin tu ne veux pas être parjure, éviter de jurer sur n’importe quoi, et surtout sur Dieu. Si tu t’habitues à dire la vérité, alors tu n’auras pas besoin de recourir au serment pour que les gens te croient.

St. Augustin disait que « l’accomplissement parfait de la Loi est l’amour ». Pour une fois, il risque d’avoir raison. C’est un passage un peu long certes, mais qui va nous faire réfléchir encore assez longtemps. En tout cas, moi.

Pour l’anecdote, les panneaux dans les rues des USA ; « don’t even think to park here ». N’y songez même pas !

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.