Laisse le faire!

Mt 3, 13-17
janvier 9, 2023

Alors paraît Jésus, venu de Galilée jusqu’au Jourdain auprès de Jean, pour se faire baptiser par lui.

Jean voulut s’y opposer : « C’est moi, disait-il, qui ai besoin d’être baptisé par toi, et c’est toi qui viens à moi ! » Mais Jésus lui répliqua : « Laisse faire maintenant : c’est ainsi qu’il nous convient d’accomplir toute justice. » Alors, il le laisse faire.

Dès qu’il fut baptisé, Jésus sortit de l’eau. Voici que les cieux s’ouvrirent et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu’une voix venant des cieux disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu’il m’a plu de choisir. »

Commentaire

Un texte assez proche de Marc 1,7-11 que nous avons lu il y a deux jours. Matthieu met en scène une contestation de la part de Jean-Baptiste qui aurait reconnu la nature divine de Jésus et qui donc aurait su dès le départ que Jésus n’avait absolument pas besoin du baptême pour la pardon des péchés. Et Jésus de répondre : « tais-toi pour le moment, nous devons suivre le scenario décidé par le Père ».

En fait Matthieu veut montrer deux choses : que Jésus veut absolument partager la vie des pécheurs pour parvenir à les sauver ; Luc insistera en disant que Jésus priait au milieu de tout le peuple baptisé. Mais il cherche aussi à casser l’image juive du messie triomphant, Roi d’Israël.

Matthieu va toujours chercher à montrer à ses anciens camarades juifs qu’ils sont dans l’erreur concernant le messie qu’ils attendent ; quand ils auront assimilé cette erreur, alors ils pourront (peut-être) reconnaître le messie dans la personne de Jésus.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.