Laisse les morts

Matthieu 8, 18-22
juillet 1, 2024

Voyant de grandes foules autour de lui, Jésus donna l’ordre de s’en aller sur l’autre rive.

Un scribe s’approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. » Jésus lui dit : « Les renards ont des terriers et les oiseaux du ciel des nids ; le Fils de l’homme, lui, n’a pas où poser la tête. »

Un autre des disciples lui dit : « Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » Mais Jésus lui dit : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. »

Commentaire

Il y a deux idées dans ce petit texte qui est repris par Luc en Lc 9, 57-60 d’une manière très semblable. La première est le fait que Jésus est toujours sur la route, en perpétuel itinérance jusqu’à la croix. Les disciples sont appelés à le suivre sur le chemin, dans le sens d’une mission sans terme, une vie sans domicile fixe car l’importance de la mission est au-dessus d’une quelconque idée de repos ou de pause.

La seconde est la notion des priorités. Le texte fait appel à deux images du mot « mort ». Ceux qui enterrent sont les juifs qui ont refusé Jésus et qui sont donc condamnés à rester dans leur petite mort. Ceux qui sont enterrés sont effectivement les cadavres, mais Matthieu insiste « leurs morts » : il s’agit donc des cadavres de ceux qui n’ont pas accepté le message de Jésus sur la vie en plénitude, la vie éternelle.

Comme toujours chez Matthieu, il y a une culture juive en cause : celle d’enterrer les morts vient de l’obligation d’honorer ses parents (Exode 20 et Deutéronome 5), puis de l’application au rite funéraire dans le Siracide (l’ecclésiastique). Nous avons vu hier que Jésus a horreur des rites funéraires juifs et des pleurs et des lamentations. Allez lire 1 Rois 19, 19-21, vous verrez qu’Elisée va dire adieu à ses parents avant de rejoindre Elie pour le suivre ; de toute évidence ce n’est pas l’option de Jésus. En général la Bible n’aime pas le regard en arrière, on se souvient de la femme de Loth en Genèse 19 qui s’est retournée sur les ruines de Sodome et s’est retrouvée en statue de sel.

Ce que Matthieu met en valeur ici est l’appel irrésistible de Jésus : on se souvient que les premiers apôtres ont tout laissé tomber à la minute pour suivre Jésus.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.