Le chas et le chameau

Mt 19, 23-30
août 22, 2023

Et Jésus dit à ses disciples : « En vérité, je vous le déclare, un riche entrera difficilement dans le Royaume des cieux.  Je vous le répète, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume de Dieu. »

A ces mots, les disciples étaient très impressionnés et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ? » Fixant sur eux son regard, Jésus leur dit : « Aux hommes c’est impossible, mais à Dieu tout est possible. »

Alors, prenant la parole, Pierre lui dit : « Eh bien ! nous, nous avons tout laissé et nous t’avons suivi. Qu’en sera-t-il donc pour nous ? »

Jésus leur dit : « En vérité, je vous le déclare : lors du renouvellement de toutes choses, quand le Fils de l’homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m’avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël. Et quiconque aura laissé maisons, frères, sœurs, père, mère, enfants ou champs, à cause de mon nom, recevra beaucoup plus et, en partage, la vie éternelle.

Beaucoup de premiers seront derniers et beaucoup de derniers, premiers.

Commentaire

2ème partie du passage sur la pauvreté, ou plutôt sur les conséquences de la richesse. Au cas où les disciples n’auraient pas bien compris, Jésus insiste sur l’impossibilité pour un riche d’entrer dans le Royaume. Il y a là une insistance qui vient montrer qu’il est plus difficile de donner son argent aux pauvres qu’à la communauté qui accueille, comme le font les Esséniens.

En fait, les évangiles ne nous disent pas si les disciples ont fait don de leurs biens ou non. On se doute que les pécheurs n’en avaient pas beaucoup, et il n’est pas écrit que Levi/Matthieu se soit débarrassé de ce qu’il avait piqué des impôts.

A Pierre qui s’inquiète, Jésus rappelle que c’est le Père qui choisit qui doit être sauvé, que ce n’est pas l’homme. C’est-à-dire, que même celui qui fait tous les commandements, même celui qui donne tout, personne en fait est assuré de quoi que ce soit : cela reste le choix de Dieu, et on verra demain que la logique de Dieu n’est pas forcément la nôtre. Le salut est un don gratuit certes, mais pas automatique.

Le passage se termine sur l’image des disciples appelés à jouer le rôle de juge aux côtés de Jésus le jour du jugement dernier…et puis cette petite phrase sur l’inversion des ordres et des hiérarchies qui laisse entendre que rien n’est joué, que les riches du jour ne seront pas forcément le plus riches dans le Royaume.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
2930     
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.