Le filet

Mt 13, 45-53
juillet 28, 2022

Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu’on jette en mer et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, puis on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon et l’on rejette ce qui ne vaut rien.

Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges surviendront et sépareront les mauvais d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise de feu ; là seront les pleurs et les grincements de dents.

Avez-vous compris tout cela ? — « Oui », lui répondent-ils.

Et il leur dit : « Ainsi donc, tout scribe instruit du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et du vieux. »

Or, quand Jésus eut achevé ces paraboles, il partit de là.

Commentaire

Eh bien voilà qui nous rappelle étrangement la parabole du bon grain et de l’ivraie ! Mais cette fois-ci, on insiste moins sur le temps nécessaire et la patience qu’il suppose, on accentue au contraire la noirceur du sort qui attend les mauvais. Mais on a bien cette obligation de coexistence entre les bons et les méchants, tous dans le même sac.

Il y a deux façons de grincer des dents dans la Bible. Soit on grince contre quelqu’un (Psaume 37, 12 le méchant forme des projets contre le juste et il grince des dents contre lui), soit on grince parce qu’on brûle (Psaume 112, 10 : le méchant le voit et s’irrite ; il grince des dents et se consume).

Dans le Livre des Rois (1R3, 3-7.12), Dieu dit à Salomon « dis-moi ce que tu veux que je te donne ». Et Salomon répond : « donne donc à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple, pour discerner entre le bien et le mal ; car qui pourrait juger ton peuple, ce peuple si nombreux ».

Et bien-entendu Matthieu n’oublie pas le petit coup de pied aux scribes des synagogues, en leur disant de faire le tri entre tous leurs textes pour ne garder que ceux qui ont une valeur certaine (faire le tri dans les 613 commandements doit être une tâche dantesque si je peux me permettre l’expression).

Bref le message de ces deux derniers évangiles, c’est de choisir la joie plutôt que la rage (de dents).

Ah j’oubliais le verset qui suit dans le psaume 112 : « les désirs des méchants périssent ». De quoi garder le morale !

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.