Le mercredi de la honte

Mt 26, 14-25
mars 27, 2024

Alors l’un des Douze, qui s’appelait Judas Iscariote, se rendit chez les grands prêtres et leur dit : « Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai ? » Ceux-ci lui fixèrent trente pièces d’argent. Dès lors il cherchait une occasion favorable pour le livrer.

Le premier jour des pains sans levain, les disciples vinrent dire à Jésus : « Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque ? » Il dit : « Allez à la ville chez un tel et dites-lui : “Le Maître dit : Mon temps est proche, c’est chez toi que je célèbre la Pâque avec mes disciples.” »

Les disciples firent comme Jésus le leur avait prescrit et préparèrent la Pâque.

Le soir venu, il était à table avec les Douze. Pendant qu’ils mangeaient, il dit : « En vérité, je vous le déclare, l’un de vous va me livrer. » Profondément attristés, ils se mirent chacun à lui dire : « Serait-ce moi, Seigneur ? »

En réponse, il dit : « Il a plongé la main avec moi dans le plat, celui qui va me livrer. Le Fils de l’homme s’en va selon ce qui est écrit de lui ; mais malheureux l’homme par qui le Fils de l’homme est livré ! Il aurait mieux valu pour lui qu’il ne fût pas né, cet homme-là ! »

Judas, qui le livrait, prit la parole et dit : « Serait-ce moi, rabbi ? » Il lui répond : « Tu l’as dit ! »

Commentaire

Le Mercredi Saint, appelé parfois le mercredi de la trahison.

Le prix de la trahison se trouve en Zacharie 11.12 : « Alors je leur déclarai : « Si bon vous semble, payez-moi mon salaire, sinon, laissez-le. » De fait, ils payèrent mon salaire : trente sicles d'argent ». C’est le salaire du berger, le prix du prophète. Un montant tout petit comparé au prix du flacon de parfum de Marie.

Judas Iscariote, un nom qui peut vouloir dire Judas qui vient du village de Kériot, qui peut vouloir dire le Judas du mensonge ou qui peut dire le Judas sicaire, celui du poignard. Dans les évangiles on dira de lui qu’il était voleur, traitre, possédé du diable ou encore damné. Son nom a longtemps représenté le juif qui a tué Dieu, avec tous les relents antisémites que ce genre de discours suppose. Le Judas de la porte, ce petit trou qui permet de voir sans être vu, comme illustration de la fausseté humaine.

Il doit en coûter à Matthieu de parler de Judas ; lui qui est juif, deux de ses compagnons se sont montrés particulièrement infidèles envers Jésus : Judas qui l’a dénoncé. Pierre qui l’a renié. Et dans les deux cas, Jésus n’était pas dupe, il avait bien compris leur comportement et ne s’était pas privé de le leur faire remarquer. Il est intéressant de comparer ces deux lascars face au regard de Jésus, face à leur faute. Pierre a pleuré au troisième reniement (Mt 26,75 : Et Pierre se rappela la parole que Jésus avait dite : « Avant que le coq chante, tu m'auras renié trois fois. » Il sortit et pleura amèrement).

Quant à Judas, c’est en Mt 27.3-5 : Alors Judas, qui l'avait livré, voyant que Jésus avait été condamné, fut pris de remords et rapporta les trente pièces d'argent aux grands prêtres et aux anciens, en disant : « J'ai péché en livrant un sang innocent. » Mais ils dirent : « Que nous importe ! C'est ton affaire ! » Alors il se retira, en jetant l'argent du côté du sanctuaire, et alla se pendre.

Pierre a cru dans le miséricorde de Jésus, pour Judas, il était trop tard.

Tout le monde pense que cette histoire de Judas est véridique, car elle n’est vraiment pas à l’avantage des apôtres. Matthieu aurait pu dire que Judas faisait partie des disciples, c’eut été moins délicat. Mais probablement tous les évangélistes ont bien voulu marquer le fait que même auprès du Christ, nul n’est parfait.

Petit point de détail sur l’évangile d’hier : on connaît le système lumière/ténèbres de Jean, remarquez que quand Judas sort faire son sale boulot, il fait nuit…

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
2930     
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.