Le talent caché

Mt 25, 14-30
septembre 2, 2023

En effet, il en va comme d’un homme qui, partant en voyage, appela ses serviteurs et leur confia ses biens.

A l’un il remit cinq talents, à un autre deux, à un autre un seul, à chacun selon ses capacités ; puis il partit.

Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla les faire valoir et en gagna cinq autres.

De même celui des deux talents en gagna deux autres.

Mais celui qui n’en avait reçu qu’un s’en alla creuser un trou dans la terre et y cacha l’argent de son maître.

Longtemps après, arrive le maître de ces serviteurs, et il règle ses comptes avec eux.

Celui qui avait reçu les cinq talents s’avança et en présenta cinq autres, en disant : “Maître, tu m’avais confié cinq talents ; voici cinq autres talents que j’ai gagnés.” Son maître lui dit : “C’est bien, bon et fidèle serviteur, tu as été fidèle en peu de choses, sur beaucoup je t’établirai ; viens te réjouir avec ton maître.”

Celui des deux talents s’avança à son tour et dit : “Maître, tu m’avais confié deux talents ; voici deux autres talents que j’ai gagnés.” Son maître lui dit : “C’est bien, bon et fidèle serviteur, tu as été fidèle en peu de choses, sur beaucoup je t’établirai ; viens te réjouir avec ton maître.”

S’avançant à son tour, celui qui avait reçu un seul talent dit : “Maître, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes où tu n’as pas semé, tu ramasses où tu n’as pas répandu ;  par peur, je suis allé cacher ton talent dans la terre : le voici, tu as ton bien.”

Mais son maître lui répondit : “Mauvais serviteur, timoré ! Tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé et que je ramasse où je n’ai rien répandu. Il te fallait donc placer mon argent chez les banquiers : à mon retour, j’aurais recouvré mon bien avec un intérêt.

Retirez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui a les dix talents. Car à tout homme qui a, l’on donnera et il sera dans la surabondance ; mais à celui qui n’a pas, même ce qu’il a lui sera retiré.

Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres du dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents.”           

Commentaire

On pourrait avoir l’impression de s’être quelque peu éloignés de la vigilance abordée dans les passages précédents (le majordome et les vierges), il n’en est rien. Dans tous ces cas exposés, Jésus recommande la vigilance active du serviteur fidèle à sa mission. On parle en fait de l’infidélité du serviteur, de celui qui doute et qui commence à battre le personnel, ou de ces jeunes filles qui en oublient de prendre l’huile. Or le dernier des serviteurs est particulièrement infidèle :

  • Il est paresseux au point de ne même pas aller chez le banquier
  • Il est fataliste car il se doute que son maître sait bien mieux gagner de l’argent que lui (il moissonne ce qu’il n’a pas semé)
  • Il se trompe sur la mentalité de son maître qu’il voit comme un homme dur

Voici trois attributs qui montrent un serviteur particulièrement oisif et infidèle, qui n’a pas joué le jeu. Il n’a pas confiance en son maître.

Ce que nous dit Matthieu est que le maître va récompenser le travail, la confiance et la fidélité.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
     12
17181920212223
24252627282930
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.