Les brebis perdues d’Israël

Mt 9, 35-10, 1.5a.6-8
décembre 3, 2022

Jésus parcourait toutes les villes et les villages, il y enseignait dans leurs synagogues, proclamant la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité.

Voyant les foules, il fut pris de pitié pour elles, parce qu’elles étaient harassées et prostrées comme des brebis qui n’ont pas de berger. Alors il dit à ses disciples : « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux ; priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson ». 

Ayant fait venir ses douze disciples, Jésus leur donna autorité sur les esprits impurs, pour qu’ils les chassent et qu’ils guérissent toute maladie et toute infirmité.

Ces douze, Jésus les envoya en mission. Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël. En chemin, proclamez que le Règne des cieux s’est approché.

Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.

Commentaire

La fin des miracles et le début du discours missionnaire, appelé discours apostolique, qui correspond à l’envoi en mission des apôtres, avec tous les conseils et les directives qui vont avec. Il convient pour lire ce passage de revenir à la personnalité de Matthieu. Qu’il soit lui-même ou non le fameux Lévi, collecteur d’impôt, le texte nous décrit bien la vie de Jésus vue par un vrai juif lui-même converti. Nous sommes dans une culture juive, et Matthieu presse ses amis juifs de se convertir : pour lui, l’imminence du royaume justifie une conversion urgente et rapide. Donc, on comprend mieux que Matthieu se focalise sur le peuple juif, plutôt que sur les païens, en tout cas dans une première phase.

Dans les synagogues, il y avaient des envoyés officiels pour accomplir certaines missions, de prêche, de jugement, de contrôle ; des envoyés dotés d’un pouvoir certain. Le discours sur les ouvriers dont le rôle est de rassembler des humains perdus est donc tout-à-fait audible par des juifs.

A l’époque, on est malade ou infirme parce qu’habité par Satan : guérir, c’est lutter contre le mal, c’est une victoire sur Satan.

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.