Les rois mages

Mt 2, 1-12
janvier 7, 2024

Jésus étant né à Bethléem de Judée, au temps du roi Hérode, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage. »

A cette nouvelle, le roi Hérode fut troublé, et tout Jérusalem avec lui. Il assembla tous les grands prêtres et les scribes du peuple, et s’enquit auprès d’eux du lieu où le Messie devait naître.

« A Bethléem de Judée, lui dirent-ils, car c’est ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le plus petit des chefs-lieux de Juda : car c’est de toi que sortira le chef qui fera paître Israël, mon peuple. »

Alors Hérode fit appeler secrètement les mages, se fit préciser par eux l’époque à laquelle l’astre apparaissait, et les envoya à Bethléem en disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant ; et, quand vous l’aurez trouvé, avertissez-moi pour que, moi aussi, j’aille lui rendre hommage. »

Sur ces paroles du roi, ils se mirent en route ; et voici que l’astre, qu’ils avaient vu à l’Orient, avançait devant eux jusqu’à ce qu’il vînt s’arrêter au-dessus de l’endroit où était l’enfant.

A la vue de l’astre, ils éprouvèrent une très grande joie.

Entrant dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils lui rendirent hommage ; ouvrant leurs coffrets, ils lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner auprès d’Hérode, ils se retirèrent dans leur pays par un autre chemin.

Commentaire

Le texte de référence pour le jour de l’Epiphanie, la visite des rois-mages comme on dit. Une histoire bien tournée qui a fait rêver des millions d’enfants pendant des siècles…grand succès littéraire ! Chez Luc, les bergers, c’est moins chic !

Ce texte a tout pour bien marcher : il sait être merveilleux et plausible à la fois. Bethléem est effectivement une ville connue en Judée, il y avait bien un Hérode en ce temps-là même si Archélaüs n’était pas vraiment roi, il y avait de nombreux astrologues babyloniens, il y avait de nombreuses intrigues politiques, bref plusieurs éléments de l’histoire tiennent la route.

Il y a effectivement deux textes de l’Ancien Testament qui correspondent plus ou moins au texte de Matthieu :

Michée 5.1 « Et toi, Bethléem Ephrata, trop petite pour compter parmi les clans de Juda, de toi sortira pour moi celui qui doit gouverner Israël. Ses origines remontent à l'antiquité, aux jours d'autrefois ».

2 Samuel 5.2 « Il y a longtemps déjà, quand Saül était notre roi, c'était toi qui faisais sortir et rentrer Israël. Or le SEIGNEUR t'a dit : “C'est toi qui feras paître Israël, mon peuple, et c'est toi qui seras le chef d'Israël.” »

Il y a en toile de fond de cette histoire celle de Moïse, enfant juif dont on se souvient que Pharaon voudra se débarrasser à tout prix (Exode 1.15).

Et puis il y a ce qu’il faut de merveilleux, l’étoile qui se déplace dans le ciel et qui brille dans les yeux des enfants, les présents offerts (Origène au 3ème siècle établit que l’or est pour la royauté du Christ, l’encens pour sa divinité et la myrrhe, utilisée pour embaumer les morts, est pour signifier la fin de la vie de Jésus), l’intrigue des méchants et même le rêve des mages, dont je vous rappelle qu’ils n’ont été inventés rois qu’à partir du 6ème siècle. Nous aurons le Perse Melchior, l’Indien Balthazar et enfin Gaspar pour les Arabes. Ajoutons que les rois-mages auraient mis neuf mois pour parvenir à l’enfant Jésus, un concours de circonstance comme seule la tradition des hommes peut inventer.

Alors que Matthieu veut-il bien nous dire en créant ce texte ?

Tout d’abord il faut bien considérer qu’il a donné à ce texte une dimension mythique comme la Genèse : il s’agit de raconter le temps avant le temps, le temps du début d’une nouvelle ère, et la tradition littéraire fourmille d’exemples de mythes avec l’arrivée de nouveaux dieux ou de nouveaux rois. Que Matthieu considère la naissance de Jésus comme l’arrivée de Dieu sur la terre paraît tout-à-fait plausible, et qu’il y mette le merveilleux indispensable à ce genre d’évènement paraît raisonnable.

On remarquera que si Matthieu, comme Luc, se montre audacieux d’écrire sur la jeunesse de Jésus, il prend soin tout de même d’éviter d’entrer dans le détail. De la même façon qu’on apprendra la conception virginale de Jésus au travers du dialogue entre Joseph et l’ange, ce sera au travers de l’échange entre Hérode et les mages qu’on apprendra sa naissance. Là encore, la technique littéraire est parfaitement contrôlée, Matthieu éclaire les faits tout en évitant de les décrire.

Matthieu veut nous dire trois choses importante pour lui :

  • La naissance de Jésus est un évènement politique qui secoue toute l’organisation de la Palestine, tant religieuse que civile. Jésus représente un danger pour de nombreux intérêts en place…
  • Celui que les Palestiniens rejettent va être adoré par les étrangers, une vénération de la part de sages et de savants qui dépasse les frontières, un Jésus traité comme un roi…
  • Il y a une bonne étoile qui veille sur Jésus, un pouvoir plus grand que les hommes qui est capable de parler en songe aux sages pour déjouer le plan des méchants. Si les astres pouvaient être des dieux chez les Grecs, ils étaient le jouet de Dieu chez les juifs. C’est le Père qui veille sur lui.

On se souvient que Matthieu est un juif qui écrit pour ses frères juifs. Il convient de ne pas laisser un quelconque doute s’installer, Jésus est bien le nouveau Moïse que les juifs attendent, envoyé par le Père, comme prévu au Deutéronome 18.18 « C'est un prophète comme toi que je leur susciterai du milieu de leurs frères ; je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui ordonnerai »

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
   1234
26272829   
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.