L’un à droite et l’autre à gauche

Mt 20, 17-28
mars 8, 2023

Sur le point de monter à Jérusalem, Jésus prit les Douze à part et leur dit en chemin : « Voici que nous montons à Jérusalem, et le Fils de l’homme sera livré aux grands prêtres et aux scribes ; ils le condamneront à mort et le livreront aux païens pour qu’ils se moquent de lui, le flagellent, le crucifient ; et, le troisième jour, il ressuscitera. »

Alors la mère des fils de Zébédée s’approcha de lui, avec ses fils, et elle se prosterna pour lui faire une demande. Il lui dit : « Que veux-tu ? » — « Ordonne, lui dit-elle, que dans ton Royaume mes deux fils que voici siègent l’un à ta droite et l’autre à ta gauche. »

Jésus répondit : « Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire ? » Ils lui disent : « Nous le pouvons. » Il leur dit : « Ma coupe, vous la boirez ; quant à siéger à ma droite et à ma gauche, il ne m’appartient pas de l’accorder : ce sera donné à ceux pour qui mon Père l’a préparé. »

Les dix, qui avaient entendu, s’indignèrent contre les deux frères. Mais Jésus les appela et leur dit : « Vous le savez, les chefs des nations les tiennent sous leur pouvoir et les grands sous leur domination. Il ne doit pas en être ainsi parmi vous. Au contraire, si quelqu’un veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur, et si quelqu’un veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave.

C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude. »

Commentaire

C’est la 3ème annonce de la passion et de la résurrection de Jésus, plus détaillée cette fois concernant les détails des tortures, mais n’oublions pas que Matthieu les connaît déjà en 85. Puis nous retrouvons nos disciples et leur disputes qui montrent la petitesse humaine, on continue de se chamailler pour savoir qui sera le plus grand.

Jésus répond par la pyramide inversée : le plus grand est au service du plus petit.

La dernière phrase est importante dans la théologie chrétienne : Jésus a offert sa vie pour que l’homme soit libéré du péché. On retrouve la figure du serviteur souffrant en Isaïe 53.11-12 « Ayant payé de sa personne…puisqu’il a porté lui, les fautes des foules et que pour les pécheurs, il vient s’interposer. On retrouve aussi l’image du bouc émissaire que l’on charge des péchés de Jérusalem et que l’on emmène se perdre dans le désert. Tout cela me paraît à moi très compliqué.

La question du pourquoi de la mort de Jésus est complexe : est-ce pour démontrer que la mort n’a aucune prise sur Dieu ? Est-ce pour nous montrer qu’il y a une vie pour les hommes après leur mort ? Est-ce pour nous donner de l’espoir ?  Ou au contraire pour nous montrer le pouvoir infini de Dieu ? S’agit-il d’une signature pour nous confirmer que Jésus est bien le Fils de Dieu ?

N’oubliez pas les amis : je ne suis ni prêtre ni homme d’église, et cela me laisse la possibilité de dire quelques bêtises…ou quelques vérités. Mais pour moi, cette histoire de la croix pour le pardon des péchés, je n’ai pas encore compris…

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.