Même le fils y est passé

Mt 21, 33-43.45-46
mars 10, 2023

Ecoutez une autre parabole. Il y avait un propriétaire qui planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour ; puis il la donna en fermage à des vignerons et partit en voyage.

Quand le temps des fruits approcha, il envoya ses serviteurs aux vignerons pour recevoir les fruits qui lui revenaient. Mais les vignerons saisirent ces serviteurs ; l’un, ils le rouèrent de coups ; un autre, ils le tuèrent ; un autre, ils le lapidèrent.

Il envoya encore d’autres serviteurs, plus nombreux que les premiers ; ils les traitèrent de même.

Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.”

Mais les vignerons, voyant le fils, se dirent entre eux : “C’est l’héritier. Venez ! Tuons-le et emparons-nous de l’héritage.” Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.

 Eh bien ! lorsque viendra le maître de la vigne, que fera-t-il à ces vignerons-là ? »

Ils lui répondirent : « Il fera périr misérablement ces misérables, et il donnera la vigne en fermage à d’autres vignerons, qui lui remettront les fruits en temps voulu. »

Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs, c’est elle qui est devenue la pierre angulaire ; c’est là l’œuvre du Seigneur : Quelle merveille à nos yeux. Aussi je vous le déclare : le Royaume de Dieu vous sera enlevé, et il sera donné à un peuple qui en produira les fruits. »

En entendant ses paraboles, les grands prêtres et les Pharisiens comprirent que c’était d’eux qu’il parlait. Ils cherchaient à l’arrêter, mais ils eurent peur des foules, car elles le tenaient pour un prophète

Commentaire

Un passage repris par Marc et par Luc. De nombreux exégètes l’ont interprété de mille et une manière, mais en gros : Dieu a planté la vigne qui est le peuple d’Israël, la clôture peut être la terre promise comme la loi, la tour peut être Jérusalem ou la foi, les serviteurs sont les prophètes que Dieu a envoyés, et le Fils est bien-entendu Jésus. Le fait qu’il fut tué en-dehors de la ville nous rappelle la colline du calvaire.

L’attaque est de Matthieu et elle est dirigée presqu’ouvertement contre les chefs de la communauté juive. C’est une attaque en règle à la fin de laquelle Dieu va les dégager pour remettre un nouveau berger, on entend par là Jésus et ses disciples bien sûr. C’est le message d’espoir que nous donne ce caillou rejeté par les juifs qui sera Pierre en bâtisseur d’une nouvelle église, comme s’est prévu dans le psaume 118.

Nous sommes à la fin de l’évangile de Matthieu, Jésus vient de vider le temple de ses marchands et la fin de rapproche…Matthieu règle ses comptes, plus que Jésus ou que son Père.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
     12
17181920212223
24252627282930
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.