Par ici la monnaie

Mt 28, 8-15
avril 1, 2024

Quittant vite le tombeau, avec crainte et grande joie, elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.

Et voici que Jésus vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s’approchèrent de lui et lui saisirent les pieds en se prosternant devant lui.

Alors Jésus leur dit : « Soyez sans crainte. Allez annoncer à mes frères qu’ils doivent se rendre en Galilée : c’est là qu’ils me verront. »

Comme elles étaient en chemin, voici que quelques hommes de la garde vinrent à la ville informer les grands prêtres de tout ce qui était arrivé. Ceux-ci, après s’être assemblés avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une bonne somme d’argent, avec cette consigne : « Vous direz ceci : “Ses disciples sont venus de nuit et l’ont dérobé pendant que nous dormions.”

Et si l’affaire vient aux oreilles du gouverneur, c’est nous qui l’apaiserons, et nous ferons en sorte que vous ne soyez pas inquiétés. »

Ils prirent l’argent et se conformèrent à la leçon qu’on leur avait apprise. Ce récit s’est propagé chez les Juifs jusqu’à ce jour.

Commentaire

Deux femmes chez Matthieu, la même Marie-Madeleine que Jean et aussi une autre Marie, la mère de Jacques et de Joseph, Matthieu nous a dit au ch.27 qu’elles étaient restées devant la porte du tombeau. Chez Matthieu, la découverte du tombeau vide n’est pas aussi simple que chez Jean : il y a un ange qui roule la pierre et s’assoit dessus pour parler aux femmes…

En chemin elles rencontrent Jésus ressuscité : aucune surprise, aucune crainte, au contraire de la joie et de l’espérance : on trouve ce geste de saisir les pieds de l’homme de Dieu dans le 2ème livre des Rois, en 4.27. Il est toujours difficile d’analyser les versets des chapitres finaux des évangiles, car ce sont bien souvent, comme ici, des ajouts tardifs difficiles de dater.

Matthieu tient à nous montrer que les chefs des juifs, avec qui il est en guerre affichée en 85, continuent de se montrer absolument lamentables. On remarque que selon ce que raconte Matthieu, l’idée même que Jésus soit ressuscité ne paraît pas les émouvoir plus que cela. Ce qui les perturbe, c’est surtout comment cacher cela au peuple, comment désamorcer la rumeur qui ne va pas manquer de courir. On pourrait croire que la remise d’argent aux gardes serait une action de subornation de témoins, voire un acte de corruption. Or ce n’est probablement pas de cela qu’il s’agit, ces militaires font partie de la garde prétorienne de Pilate et ce sont des mercenaires, ils se moquent éperdument de ce qui se passe avec Jésus, la seule chose qui compte à leurs yeux est l’argent qu’ils peuvent se faire. Le travail qui leur avait été demandé a été fait, s’ils peuvent toucher un bonus pour raconter n’importe quoi, mieux encore.

On a retrouvé des textes anciens qui montrent qu’en 150, cette histoire de corps volé par les chrétiens circulait encore.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
2930     
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.