Pierre qui nage

Mt 14, 22-36
août 8, 2023

Aussitôt Jésus obligea les disciples à remonter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules. Et, après avoir renvoyé les foules, il monta dans la montagne pour prier à l’écart. Le soir venu, il était là, seul.

La barque se trouvait déjà à plusieurs centaines de mètres de la terre ; elle était battue par les vagues, le vent étant contraire. Vers la fin de la nuit, il vint vers eux en marchant sur la mer. En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent affolés : « C’est un fantôme », disaient-ils, et, de peur, ils poussèrent des cris.

Mais aussitôt, Jésus leur parla : « Confiance, c’est moi, n’ayez pas peur ! »

S’adressant à lui, Pierre lui dit : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. » « Viens », dit-il. Et Pierre, descendu de la barque, marcha sur les eaux et alla vers Jésus.

Mais, en voyant le vent, il eut peur et, commençant à couler, il s’écria : « Seigneur, sauve-moi ! »

Aussitôt, Jésus, tendant la main, le saisit en lui disant : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.

Ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui et lui dirent : « Vraiment, tu es Fils de Dieu ! »

Après la traversée, ils touchèrent terre à Génésareth. Les gens de cet endroit le reconnurent, firent prévenir toute la région, et on lui amena tous les malades. On le suppliait de les laisser seulement toucher la frange de son vêtement ; et tous ceux qui la touchèrent furent sauvés.

Commentaire

On trouve ce récit dans tous les autres évangiles et il lui faut bien lui accorder une certaine valeur symbolique ; personne ne pense encore que Jésus peut marcher sur l’eau.

En comparant le texte de Marc avec celui de Matthieu, on se rend bien compte que ce dernier a ajouté l’épisode de Pierre qui veut lui aussi marcher sur l’eau. Le message initial développé par Marc est bien celui de Jésus qui domine les flots, tout comme pouvait le faire Dieu, ou plutôt, les dieux.

Le point particulier de Matthieu qui délaisse un peu le sens initial de Marc est de montrer la situation difficile des disciples de Jésus, écartelés entre leur amour pour Dieu et la fragilité de leur foi. Ce texte prend une valeur particulière pour une communauté qui n’a plus vraiment confiance car Jésus ne revient pas, et le poids de son absence pèse lourd dans la force de leur foi. En ayant foi, tout homme est capable de faire des choses extraordinaires, mais si la foi flanche, alors le pouvoir aussi. Mais Jésus est là, qui veille et qui tend la main. Confiance, leur dit Matthieu.

Marcher sur l’eau, donner du pain à tous, guérir par le simple toucher du vêtement.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
293031    
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.