Rendez à César

Mt 22, 15-21
octobre 22, 2023

Alors les Pharisiens allèrent tenir conseil afin de le prendre au piège en le faisant parler.

Ils lui envoient leurs disciples, avec les Hérodiens, pour lui dire : « Maître, nous savons que tu es franc et que tu enseignes les chemins de Dieu en toute vérité, sans te laisser influencer par qui que ce soit, car tu ne tiens pas compte de la condition des gens. Dis-nous donc ton avis : Est-il permis, oui ou non, de payer le tribut à César ? »

Mais Jésus, s’apercevant de leur malice, dit : « Hypocrites ! Pourquoi me tendez-vous un piège ? Montrez-moi la monnaie qui sert à payer le tribut. » Ils lui présentèrent une pièce d’argent.

Il leur dit : « Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ? »

Ils répondent : « De César. » Alors il leur dit : « Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »

Commentaire

Un texte original de Marc repris dans son intégralité par Matthieu et par Luc. On se dirige vers le chapitre 23 qui sera celui des invectives de Matthieu contre les juifs, et Matthieu nous les présente comme aux aguets, prêts à faire trébucher Jésus.

Les tributs ont été mis en place par les Séleucides, et les Romains les ont conservés. Il y avait un tribut sur le sol et l’autre sur la personne, deux impôts directs venant compléter de nombreuses taxes indirectes. Le tribut était avant tout une marque de sujétion, et les juifs n’étaient pas vraiment contents de le payer. De plus il refusaient l’image de l’empereur gravée sur le côté face, car celui-ci se prenait pour un dieu : ils avaient donc négocié de maintenir une monnaie propre entre eux, mais ils devaient malheureusement utiliser le denier romain pour payer l’impôt. Le mode juif était divisé sur la question de payer le tribut, entre les Hérodiens qui cherchaient l’apaisement avec les romains (tout comme les pharisiens d’ailleurs) et les zélotes qui s’y refusaient. Quelle que soit la réponse donnée par Jésus, il allait se mettre une partie de la foule à dos.

Que penser de cette fameuse réponse ? On a au moins 3 hypothèses :

  • Jésus ne veut pas répondre car ce sujet ne l’intéresse pas, il répond donc par une boutade pour ne pas prendre position
  • Jésus est contre les zélotes, qui sont en fait des juifs exaltés, et suggère de payer, en faisant remarquer au passage que les pharisiens devraient plus se passionner pour les questions de Dieu que pour celle de l’argent.
  • Jésus est clairement du côté pharisien qui suggère de payer l’impôt car il voit dans celui-ci une manière positive de participer à la redistribution des richesses. On verra que globalement les premières communautés chrétiennes supportent les gouvernements politiques.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
2930     
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.