Salomé danse

Mt 14, 1-12
août 5, 2023

En ce temps-là, Hérode le tétrarque apprit la renommée de Jésus et il dit à ses familiers : « Cet homme est Jean le Baptiste ! C’est lui, ressuscité des morts ; voilà pourquoi le pouvoir de faire des miracles agit en lui. » En effet, Hérode avait fait arrêter et enchaîner Jean et l’avait emprisonné, à cause d’Hérodiade, la femme de son frère Philippe ; car Jean lui disait : « Il ne t’est pas permis de la garder pour femme. »

Bien qu’il voulût le faire mourir, Hérode eut peur de la foule qui tenait Jean pour un prophète. Or, à l’anniversaire d’Hérode, la fille d’Hérodiade exécuta une danse devant les invités et plut à Hérode. Aussi s’engagea-t-il par serment à lui donner tout ce qu’elle demanderait.

Poussée par sa mère, elle lui dit : « Donne-moi ici, sur un plat, la tête de Jean le Baptiste. »  Le roi en fut attristé ; mais, à cause de son serment et des convives, il commanda de la lui donner et envoya décapiter Jean dans sa prison.

Sa tête fut apportée sur un plat et donnée à la jeune fille qui l’apporta à sa mère.

Les disciples de Jean vinrent prendre le cadavre et l’ensevelirent ; puis ils allèrent informer Jésus.

Commentaire

Un passage un peu légendaire de nos 3 évangiles synoptiques. En fait, Hérodiade n’était pas la femme de Hérode Philippe mais celle d’un autre demi-frère ; la fille de Hérodiade s’appelait donc Salomé, même si les évangiles ne disent pas son nom.

On sait d’après Flavius Josèphe, le grand historien de l’époque, que Jean avait été emprisonné dans la forteresse de Machéronte plus pour des raisons politiques que pour des critiques morales. Son exécution a du avoir lieu en 27/28.

Les pensées de Hérode se comprennent dans l’idée de la résurrection des morts divulguée par les Pharisiens, mais aussi dans des croyances hellénistiques des réapparition de morts, courantes dans la Palestine de Jésus.

Il est surprenant que Hérode ne découvre l’œuvre de Jésus que sur le tard : comme tétrarque de la région, il était particulièrement bien informé par des espions de tout ce qui se passait sur son territoire. Ce que cherche à nous dire Matthieu, est que le refus de reconnaître l’œuvre de Jésus va plus loin que la seule zone de Nazareth, va plus loin que la population juive, que c’est toute la Galilée au travers de la personne de son tétrarque qui le repousse. Matthieu reprend ce passage de Marc pour en faire une preuve du rejet officiel de Jésus par le peuple tout entier de la Galilée tout entière. Pour Hérode en effet, Jésus n’existe pas, c’est Jean !

Et dans le dernier verset, Matthieu développe la thèse selon laquelle les communautés de Jean et de Jésus, au-delà de la personnalité de leurs chefs, étaient en fait de connivence.

Calendrier

lunmarmerjeuvensamdim
15161718192021
22232425262728
2930     
       
  12345
2728     
       
28      
       
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
       
Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.