Vous ne l’avez pas cru

Mt 21, 28-32
décembre 13, 2022

« Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. S’avançant vers le premier, il lui dit : “Mon enfant, va donc aujourd’hui travailler à la vigne.”

Celui-ci lui répondit : “Je ne veux pas” ; un peu plus tard, pris de remords, il y alla.

S’avançant vers le second, il lui dit la même chose. Celui-ci lui répondit : “J’y vais, Seigneur” ; mais il n’y alla pas. Lequel des deux a fait la volonté de son père ? » — « Le premier », répondent-ils. Jésus leur dit : « En vérité, je vous le déclare, collecteurs d’impôts et prostituées vous précèdent dans le Royaume de Dieu.

En effet, Jean est venu à vous dans le chemin de la justice, et vous ne l’avez pas cru ; collecteurs d’impôts et prostituées, au contraire, l’ont cru. Et vous, voyant cela, vous ne vous êtes pas dans la suite davantage repentis pour le croire.

Commentaire

Nous continuons la discussion d’hier sur quelle est l’autorité de Jésus pour virer les marchands du temple. La petite parabole est facile, et bien entendu, les juifs répondent vite et bien.

Jean-Baptiste n’a pas fait la volonté de son père. Zacharie était d’une classe sacerdotale (Abia) et Elisabeth vient d’Aaron, le premier des prêtres dans l’Exode. Il est évident que Jean était destiné à la carrière de prêtre, d’autant plus que Gabriel lui parle d’enfant rempli d’Esprit Saint (Lc 1,15) et qu’il sera grand devant le Seigneur. Manque de chance, il a plutôt choisi un chemin de traverse puisqu’il se retrouve prêcheur à Béthanie et le long du Jourdain, vêtu d’un manteau de poils bien différent de la chasuble du prêtre, et qu’il prêche le baptême pour le pardon des péchés, ce qui n’est pas du tout la ligne officielle du parti !

Et c’est sur ces chemins de traverse qu’il va rencontrer collecteurs d’impôt et prostituées qui vont croire en lui et qui vont se convertir. Les petits pécheurs ont vu et ils ont cru, quand les juifs parfaits et cultivés n’ont rien vu venir. Et même ensuite, aucun remords. Car quand Matthieu écrit, 50 ans se sont déjà passés depuis la résurrection.

Aujourd’hui l’Eglise nous propose le livre de Sophonie, un petit prophète de -610 qui dit à propos de Jérusalem :

« à ce moment, j’aurai enlevé du milieu de toi tes vantards orgueilleux, et tu cesseras de faire l’arrogante sur ma montagne sainte. Je maintiendrai au milieu de toi un reste de gens humbles et pauvres »

C’est à peu près ce que Matthieu devait penser à l’époque…

Calendrier

Cliquez sur le jour pour lire l'article.

Évangiles

Intro

Avant-Propos

La foi c'est quoi?

Newsletter quotidienne

Une découverte quotidienne de la vie de Jésus, de ses actes et de ses paroles, avec un commentaire libre, laïc, original et sans prétention.

Merci. Vous vous êtes inscrit avec succès à la newsletter.